Contenu principal

Simon Delestre gagnant incontestable du Porsche Grand Prix du CSI3*

Photo

Texte

Dernier sur la liste de départ de ce Porsche Grand Prix du CSI3*, Simon Delestre à, une fois de plus, été le meilleur. Une victoire qui n’est pas vraiment surprenante, le cavalier français réalise à Knokke Hippique un véritable sans faute : sur trois parcours avec son très compétitif Chesall Zimequest (Casall), il termine trois fois en tête. « Si on en croit le ranking, Chesall est à l’heure actuelle le troisième meilleur cheval au monde. Il est très respectueux et quand on le monte, on sait qu’on a toujours une chance d’être bien classé. A Saint-Tropez il remportait deux épreuves déjà, mais je n’avais jamais gagné trois grosses épreuves de suite avec le même cheval lors d’un seul concours. », explique Simon Delestre en souriant. Le cavalier français est très fier de son cheval. Cette magnifique performance donne au cavalier encore plus de motivation pour les Jeux Olympiques de Rio. « C’était mon dernier concours avant les Jeux, donc évidemment cela me donne beaucoup de sérénité. Cela ne pouvait pas mieux se passer pour être dans un parfait état d’esprit. ».

Un autre cavalier olympique termine en deuxième position de ce Porsche Grand Prix, à seulement un dixième d’écart avec Simon. Ce cavalier c’est Nicola Philippaerts associé cette fois à Bisquet Balou C. « Quand vous savez que Simon et Chesall doivent encore prendre le départ du barrage, vous pouvez être très satisfait de terminer à la deuxième place. », sourit Nicola qui est également très heureux de son classement. « Mais je dois dire que Bisquet Balou a sauté incroyablement bien ! Tout vab bien pour le moment, avec tous mes chevaux. Je pense qu’ils sont tous en très bonne forme pour l’instant. ».

Le barrage de ce Grand Prix avait commencé plutôt calmement avec un chronomètre autour des 43secondes, mais Simon Delestre le descendra à 36secondes. Le Champion de Belgique en titre, Karel Cox, était associé à Caven vh Hobos et il a été le premier à faire la différence et à tout tenter pour la victoire, et finira finalement troisième. « Quelques foulées en plus dans une ligne ont fait la différence. Mais je pense que je n’aurais pas été capable de battre le temps de Simon Delestre ce soir » admet Karel Cox. « Je peux tout de même être satisfait de ce podium ». Le cavalier français Kevin Staut, en selle sur Silver Deux de Virton HDC, et Roger-Yves Bost associé à Sunshine du Phare, terminent respectivement quatrième et cinquième de ce Porsche Grand Prix. 

Attachments